Parfum Soleil Estime & Sens Intitut beauté Esthéline

Parfum et Soleil – La solution Esthéline

Parfum et soleil, un duo à surveiller

 

Parfum et soleil ne font pas toujours bon ménage …

Petits boutons, allergies, taches pigmentées… peuvent résulter de l’exposition d’une peau parfumée au soleil. Car non, votre fragrance préférée ne fait pas bon ménage avec les rayons UV. Voici mes conseils pour continuer à sentir bon tout l’été… sans risque.
Le parfum, l’eau de toilette et l’eau de Cologne sont des mélanges d’alcool, d’eau et d’un concentré de parfum, plus ou moins dosés, de 6 à 20 % environ. Mais, contrairement à ce que l’on pourrait croire, dans leur composition, seul le concentré de parfum peut être à l’origine de réactions cutanées lors d’une exposition aux rayons UV. Alors que l’alcool, lui, n’est pas photo sensibilisant : une fois vaporisé sur la peau, il s’évapore en moins d’une minute.

 

Les différentes substances photo sensibilisantes

 

Celles qui sont photo toxiques

Sous un soleil direct, elles entraînent rougeurs, coups de soleil et picotements en quelques minutes.

 

Celles qui sont photo-allergisantes

Ces substances provoquent l’apparition de taches brunes d’étendue et de forme variables sur la peau, visibles une quinzaine de jours après la première exposition au soleil.

 

Celles qui sont hyper pigmentantes

Le gommage corps 2 en 1 en 100ml et la nouvelle huile aérienne n°1 EN 100ml.

 

Chaleur et transpiration font « virer » la fragrance

En été, la note de fond d’un parfum prédomine de manière lourde et entêtante. Cette sensation désagréable de senteur « qui vire » est due à la transpiration corporelle plus importante, qui dénature la pyramide olfactive.

 

La solution Esthéline

Parfum Soleil Estime & Sens Intitut beauté Esthéline

 

Pour toute question et/ou une prise de rendez-vous, n’hésitez pas à prendre contact.

Written by Esthéline